Le changement, c’est comme une rivière

Imaginez-vous assis confortablement en train de descendre une rivière en rafting. Le guide qui vous accompagne, très expérimenté, connaît la rivière comme sa poche. Vous pagayez tout en admirant le paysage lorsque, soudain, vous apercevez un tronc d’arbre et des rochers qui bloquent le passage. Ne pouvant aller plus loin, vous restez serein au fond du bateau et observez les différents comportements.
Votre ami de gauche s’énerve : « ce n’est pas possible, ce n’était pas prévu, je connais cette rivière, je la descends quatre fois par jour, ce n’est jamais arrivé, c’est donc impossible que cela arrive ! Je n’y crois pas !»
Votre ami de droite s’alarme : « Là nous avons un gros problème, il faut régler cela au plus vite et de façon radicale. Appelons les secours, on va faire venir un hélicoptère pour faire sauter cet arbre à la dynamite ! »
Votre ami de derrière est tétanisé, il ne trouve rien à dire, il regarde le spectacle effaré et reste immobile et se met les mains sur le visage, je me demande s’il va pleurer !
Votre ami d’en face, quant à lui, réfléchit calmement et expose sont point de vue : « mes amis, prenons le temps d’observer la rivière. Le niveau de l’eau n’a pas monté. Cela signifie donc que celle-ci s’écoule quelque part. Regardons simplement où l’eau circule afin de voir s’il est possible que nous puissions passer également. »
Ainsi, vous avez pu observer quatre types de comportements : un premier désespéré, un deuxième qui fonce tête baissée, un troisième qui se renferme et essaye de ne rien voir et un quatrième qui cherche à comprendre ce qui va, ce qui fonctionne.
Face à un changement, une difficulté, un obstacle, un danger, plusieurs réactions interviennent. Prenons le temps d’analyser la situation et regardons-la sous un autre angle, ce qui apparaissait comme un « barrage » pourrait bien être moins grave qu’il n’y paraît…
Le changement, c’est comme une rivière ; il y a des obstacles, à nous de savoir comment les franchir.
Pascal BUYCK
Directeur de Audyva
Ce contenu a été publié dans Change Management, Conduite du changement, Non classé, Pascal Buyck, Résistance, Vision. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.